Lipogrammes

Un lipogramme est un texte écrit avec toutes les lettres de l’alphabet sauf une voyelle. Certains disent n’importe quelle lettre de l’alphabet, mais ce serait trop facile. Cette voyelle une fois « mise au rebut », le défi est alors de créer une prose sans qu’une seule fois la voyelle choisie n’apparaisse.

Georges Pérec, un maître en la matière, s’y est essayé dans un livre (La Disparition), avec le choix le plus difficile : la voyelle « e ».

Personnellement, mon choix se porte en général sur la voyelle u
Je vous promets que cela est déjà un exercice bien acrobatique.

L’intérêt est à la fois la création et le résultat : au moment où l’on écrit, on est obligé de s’adapter pour se retenir et les neurones sont appelés à trouver le mot le plus juste pour dire exactement ce que l’on veut dire. C’est donc un exercice très profiteur au cerveau.
Le second phénomène porte évidemment sur le style en lui-même, puisque ce dernier prend des allures souvent inédites, voire, par la force des choses, originales.

Le gageure est d’aboutir à un texte à la fois compréhensible, dans un français correct, sensé, et équilibré. Le style étant le plus important pour habiller l’histoire.
Ce qui me plaît dans cette démarche, est d’essayer de garder mon style d’écriture habituel, tout en l’adaptant à ce choix lipogrammatique, sans oublier l’intérêt de l’histoire, l’histoire et toujours l’histoire.

Bientôt en ligne, un recueil d’histoires courtes

(merci de comprendre ma lenteur).

xxx

Publicités

À propos de Anne

Rédactrice Web, stratégie digitale dont stratégie éditoriale, production de contenu, inbound marketing, storytelling, slogan, wording. Rimes, poésie, création, auteur.

la rubrique

dans le nid